Qui devrait passer L'IELTS?

Pour commencer, l’IELTS qu’est-ce-que c’est ?
C’est tout simplement le test de niveau d’anglais le plus passé au monde ! Avec 3 millions de candidats par an l’International English Language Testing System est adapté aux objectifs et aux parcours de tous.
Il est d’ailleurs actuellement reconnu par plus de 10 000 organisations très diverses : universités, entreprises, institutions, etc. Cette notoriété vient du fait qu’il s’agit du test le plus complet du marché car il teste les compétences d’expression et de compréhension écrite et orale : autrement dit il permet de déterminer la capacité d’un candidat à comprendre une discussion ou un texte quelle que soit sa forme mais aussi de s’exprimer par écrit ou à l’oral. Il a été réalisé en commun par le British Council, l’université de Cambridge et l’organisation IDP Education Australia, et il est aujourd’hui possible de le passer dans plus de 500 centres d’examen à travers le monde.

Des étudiants

Ce sont les plus nombreux à passer l’IELTS, et pour cause ! C’est le test incontournable pour intégrer une grande école ou une université, qu’elle soit internationale ou non. L’IELTS se décline en deux modules : celui d’entraînement général, plutôt orienté vers les professionnels, aux personnes souhaitant se reconvertir ou immigrer dans un pays anglophone. Et le module académique, qui, comme son nom l’indique s’adresse plutôt aux étudiants.
C’est cette formule qui est très souvent demandée pour constituer un dossier d’inscription, principalement pour rejoindre une université australienne, néo-zélandaise britannique, irlandaise, scandinave et même de plus en plus souvent nord-américaine. En effet ce test d’origine britannique se développe aujourd’hui aux USA, pays du TOEFL, où plus de 2000 universités l’acceptent désormais.
Renseignez-vous pour savoir quel test est fait pour vous, TOEFL ou IETLS ?

L’IELTS permet donc aux établissements supérieurs de réaliser une sélection parmi les candidats et de s’assurer de leur niveau d’anglais de façon fiable et stable. S’agissant d’un test très complet chaque compétence est analysée et notée individuellement mais aussi globalement.
L’université peut donc choisir de filtrer les candidats par la note moyenne ou par des minimums sur les notes individuelles en fonction de leurs attentes. En général les étudiants doivent présenter une moyenne supérieure à 5,5/9 pour postuler dans une université ou une école supérieure.

Des salariés

Les postes sont de plus en plus amenés à échanger avec des clients, des filiales ou des fournisseurs étrangers, et c’est pourquoi il devient primordial de justifier d’un niveau d’anglais pour postuler à un poste ou évoluer au sein d’une entreprise.
Les salariés se tourneront davantage vers le module d’entrainement général de l’IELTS, plus général et plus axé sur le monde professionnel. Cette formule se rapproche toutefois beaucoup du module académique et est très reconnue par les employeurs, qui considèrent l’examen comme étant fiable, stable et complet quant aux compétences qu’il teste. Les recruteurs cherchent à compter dans leurs équipes des personnes pouvant être à l’aise en anglais en toutes circonstances. C’est-à-dire quelqu’un qui pourra comprendre des emails ou des rapports rédigés en anglais mais surtout y répondre sans faire de faute d’orthographe ou de grammaire.
Les candidats doivent aussi pouvoir comprendre un anglophone quel que soit son accent et le contexte et interagir avec lui de façon fluide, avec un vocabulaire adapté et une bonne prononciation.
C’est tout cela que va analyser l’IELTS en 4 épreuves et c’est pour cela qu’un bon score est très recherché dans le monde professionnel.

C’est donc un atout pour un candidat à un poste, mais aussi à un salarié souhaitant évoluer au sein de son entreprise sur un poste local ou international.
C’est d’ailleurs le seul examen accepté par les pays demandant un test de langue dans le cadre d’une immigration.

Des demandeurs d'emploi

Etant donné le contexte économique actuel il peut être difficile pour des personnes sans emploi de se démarquer sur le marché du travail : les recruteurs sont de plus en plus exigeants et on peut parler d’enchère aux qualifications : les années d’études s’accumulent, les niveaux en langue augmentent, les compétences également.
La solution pour se démarquer peut être de valoriser ses compétences et de les rendre parlantes pour tous. Un niveau d’anglais est difficile à évaluer sans passer par un examen, le candidat peut avoir des points forts ou faibles qui ne seront pas analysés au court d’une simple discussion ou d’un échange de mail.
C’est pourquoi l’IELTS est très apprécié des employeurs : il est standardisé, les résultats seront donc objectifs pour tous les candidats, quel que soit le pays du centre d’examen. Il s’agit donc d’un bon moyen de départager deux candidatures plutôt similaires : le candidat ayant passé l’IELTS pourra réellement attester de son niveau d’anglais, tandis que le candidat ne présentant pas de score ne pourra pas réellement prouver son niveau d’anglais global.

Le fait de passer le test dans le cadre d’une recherche d’emploi démontre aussi d’une la forte motivation et de la rigueur du candidat, ce qui est souvent très apprécié des recruteurs.
Vous l'avez bien compris, l'IELTS est un test incontournable quel que soit votre profil.

Des indépendants

L’immigration ne concernant pas uniquement des personnes dans le cadre professionnel, l’IELTS s’adresse aussi à des indépendants souhaitant partir vivre sur du plus au moins long terme dans certains pays qui demandent un score minimum au test. Mais il peut aussi s’agir d’un objectif personnel : qui permet de se rendre compte de son niveau en anglais de façon objective et éventuellement de sa progression, suite à un voyage linguistique, une formation, etc.
Même si le candidat à l’IELTS présente en premier lieu l’examen pour lui-même cela sera toujours un réel plus à l’avenir dans son parcours personnel ou professionnel. Cela lui permettra de démontrer sa motivation et sa détermination au cours d’un entretien d’embauche et de valoriser son niveau d’anglais grâce à un test connu et reconnu dans des milliers d’entreprises françaises ou internationales.
Mais aussi de constituer son dossier s’il souhaite s’expatrier, réaliser un échange universitaire (Erasmus ou autre), ou intégrer une formation diplômante dans une université ou une école supérieure.

Vous l’aurez compris, même sans but particulier : passer l’IELTS peut être un véritable point fort et sera utile à tous. C’est pourquoi il est conseillé de le passer une ou plusieurs fois au cours de sa vie afin de mesurer de façon fiable et stable son niveau d’anglais qui peut fluctuer en fonction des expériences, des séjours à l’étranger, etc.