Qui accepte L'IELTS ? 

L’IELTS est un test d’anglais qui évalue et atteste votre niveau d’anglais. Plus de 3 million de tests ont été passés rien que l’année dernière. L’IELTS est reconnu, c’est à dire accepté comme preuve de votre niveau dans plus de 10 000 organismes dans le monde. Que ce soit les universités, les entreprises, les gouvernements ou services d’immigration, tous reconnaissent les scores de l’IELTS. Ainsi, passer le test de l’IELTS vous servira de passeport afin d’être accepté dans une université à l’étranger comme en France ou encore travailler en France ou à l’étranger. Avec votre score, vous pourrez donc voyager et travailler sur tous les continents. Réaliser une préparation à l'IELTS est un bon moyen de s'assurer un bon score.

Il n'y a pas de profil type qui devrait passer l'IELTS car il existe deux versions différentes du test. Le premier, l’IELTS Academic est plutôt destiné aux étudiants puisqu’il évalue un vocabulaire destiné à l’université, comme le TOEFL. En revanche, l’IELTS General Training porte sur un vocabulaire professionnel et est destiné ainsi aux personnes travaillant, c’est une alternative au TOEIC. Le test de l’IELTS se présente sous la forme de 4 sections distinctes : Listenning, Reading, Writing et Speaking. Les sections Listenning et Speaking sont communes aux deux différents tests, l’IELTS Academic et l’IELTS General Training.

Tout d’abord, le Listenning se compose de 40 questions. (QCM, espaces à compléter dans des phrases, des graphiques) Cette première section dure 30 minutes. Ensuite, durant l’épreuve du Reading, qui dure 1 heure, vous devrez répondre à 40 questions de QCM, Vrai/Faux ou des phrases à compléter, par exemple. Durant le Writing, il vous est demandé de rédiger deux expressions écrites en 1 heure. La première porte sur un graphique, diagramme ou tableau qu’il faut décrire en 150 mots minimums. Pour la seconde expression écrite, il s’agit d’un essai de 250 mots minimums. Enfin, la dernière épreuve est celle du Speaking. Vous aurez entre 11 et 14 minutes pour répondre aux questions de l’examinateur et discuter de divers sujets.

Dans cet article, nous vous présentons les écoles et entreprises qui acceptent l’IELTS à l’étranger et celles qui acceptent l’IELTS en France. Nous vous proposerons également tous nos conseils pour vous permettre d’obtenir le meilleur score à l’IELTS ! Pour en savoir plus sur ce qu'est le test IELTS.

Les universités qui acceptent l’IELTS aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, il existe plus de 3 300 établissements qui acceptent l’IELTS. Le choix est donc très large. Parmi celles-ci, se trouvent les plus réputées comme les universités de la très prestigieuse Ivy League (Harvard, Columbia, Yale, etc.), qui regroupe les meilleures universités des Etats-Unis.

Il existe également de nombreuses autres universités acceptant l’IELTS. Celles-ci sont situées dans la grande majorité des Etats et sont présentes dans de très nombreuses villes. De 4.5 à 7.0, vous trouverez une université pour chaque score ! La liste complète se trouve ici.

Il pourra aussi vous être demandé de passer le TOEFL, renseignez-vous sur le test qui vous sera le plus adapté : TOEFL ou IELTS ?

 

Les universités qui acceptent l’IELTS en Europe

En Europe, de nombreuses universités et écoles, dans tous les pays de l’Europe, reconnaissent l’IELTS et ses scores. Une grille existe même afin d’obtenir les équivalences entre les critères de l’Union Européenne (le CECRL) et les scores de l’IELS. Un score de 3.5-4.0 correspond à un niveau A2, un score de 4.5-5.0 à un niveau B1. Obtenir 5.5-6.5 à l’IELTS est l’équivalent d’un niveau B2, 7.0-7.5 d’un niveau C1 et 8.0-9.0 d’un niveau C2.

Donc, dans chaque pays, vous trouverez des écoles de business, de droit voire d’agronomie, par exemple, qui acceptent l’IELTS. Pour consulter la liste, c’est ici.

 

 

Les universités qui acceptent l’IELTS en Australie

Sur le continent Australien, aussi, de nombreuses universités acceptent l’IELTS. Parmi elles, les 10 meilleures universités australiennes. Par exemple, l’Université de Melbourne et l’Université de Sydney demandent toutes les deux, un score de 6.5 avec aucun score en dessous de 6.0 dans les différentes sections du test. Autre exemple, l’Australian National University requiert d’avoir un score total de 6.0 avec un minimum de 5.5 dans chaque section.

Les entreprises internationales qui acceptent l’IELTS

Si vous souhaitez travailler à l’étranger, l’IELTS sera également un passage obligé. Mais heureusement pour vous, le test est reconnu par de nombreuses entreprises dans le monde. Cela vous évitera ainsi d’avoir à passer différents test, particuliers à chaque établissement. Londres, Hong-Kong, Sydney, dans le monde entier les entreprises acceptent votre score à l’IELTS. Pour vous donner quelques exemples : En Australie, Randstad à Sydney demande un score minimum de 6.5, Deloitte Australia à Melbourne, un score de 7.0. Samsung Group en Corée requiert un score 6.5, Coca Cola Inc au Vietnam, un score de 6.0.

Il se peut que le score demandé à l’IELTS ne soit pas toujours indiqué, dans ce cas il faudra que vous vous renseigniez directement auprès de l’entreprise. Vous pouvez retrouver la liste intégrale des entreprises internationales acceptant l’IELTS ici. De nombreux gouvernements acceptent et reconnaissent également l’IELTS. Ambassades, Départements des Affaires Etrangères, British Council, il existe de multiples positions ou l’IELS est accepté.

Parmi la liste, vous trouverez l’ambassade Allemande au Vietnam, qui demande un score minimum de 6.5 par exemple, le Département Australien des Affaires Etrangères dans plusieurs pays comme à Singapour, en Norvège ou en Irlande, qui demande un score de 4.5. De multiples institutions d’Etats, à l’étranger, acceptent l’IELTS, pour avoir toute la liste, c’est par ici.

Les entreprises qui acceptent l’IELTS en France

Pour finir, en France, l’IELTS peut également vous être utile. Plus particulièrement si vous souhaitez travailler au sein d’organisations gouvernementales. En effet, l’ambassade Canadienne à Paris, le British Council ou le Département Australien des Affaires Etrangères acceptent l’IELTS.

Mais vous n’aurez pas passé l’IELTS pour rien ! Vous pouvez indiquer votre score obtenu à l’IELTS sur votre CV (à condition que celui-ci soit un atout bien sûr !) L’IELTS étant un test reconnu, le recruteur saura interpréter votre score. Il aura directement une idée de votre niveau. Indiquez-le juste après votre niveau de langue, désigné, comme « pratique régulière » ou encore « pratique professionnelle. » Le score de l’IELTS justifie ainsi votre niveau de langue. Il permet d’apporter de la crédibilité. Cela sera donc un plus pour votre CV.

Nos conseils pour réussir votre IELTS

Tout ce que vous désirez maintenant, c’est obtenir le précieux sésame qu’est l’IELTS et atteindre le score nécessaire pour intégrer l’université ou l’entreprise de votre choix. Nous vous donnons les derniers conseils afin de réussir votre test de l’IELTS.

 

 

Comment réviser ?

Pour vous entrainer à l’IELTS, vous trouverez beaucoup d’exercices, aussi bien sur internet que dans les livres d’annales. Mais c’est sur internet que le contenu est le plus important. Il existe beaucoup de sites proposant des exercices d’entrainement à l’IELTS par exemple. Or, ces sites ne sont pas toujours fiables ou ne sont pas toujours bien corrigés.

Si vous faites un tour sur le blog de Global-Exam, vous trouverez de nombreuses fiches de vocabulaire et de grammaire, qui vous permettront de maitriser la langue anglais et ainsi obtenir un meilleur score à l’IELTS. Vous découvrirez également des exemples précis de chaque exercice présent à l’IELTS et vous retrouverez le détail de chaque section. Tout cela ne pourra que contribuer à votre progression et vous aider à obtenir une meilleure note !

Conseils pour réussir l’IELTS

Pour réussir l’IELTS, vous devez vous entrainer. En effet, maitriser la forme et les spécificités du test demande de l’entrainement. Même si votre niveau d’Anglais est bon, vous devez être préparés afin de respecter la durée de l’épreuve, par exemple. En effet, celles-ci ont une durée limitée. Il est important donc que vous connaissiez les épreuves avant, afin de ne pas perdre de temps le jour-J. De plus, essayez, au minimum, de réaliser un test blanc dans les conditions réelles du test de l’IELTS, c’est-à-dire, dans le temps limité. Cela vous permettra de savoir comment vous gérez votre temps et de vous organiser et ainsi être plus rapide.

 

Alors, dans quel pays vous partez ?

 

Les écoles qui acceptent l’IELTS en France

Les écoles françaises acceptent aussi l’IELTS. Et elles sont nombreuses. Parmi elles, on trouve des universités, des écoles de commerce, d’ingénieurs ou encore de design. Celles-ci se situent dans toute la France, à Paris entre autres mais également à Lyon, Bordeaux ou Nice.

Les universités de Paris 1 Panthéon Sorbonne et Paris 2 Assas acceptent un score de 6.5 à l’IELS. L’EDHEC Business School à Nice demande également un score de 6.5. L’ECE Graduate School of Engineering, un score de 7.0. Vous pouvez également consulter la liste de toutes les écoles acceptant l’IELTS, ici.

 

Les écoles internationales qui acceptent l’IELTS

On commence par les écoles et universités internationales qui acceptent l’IELTS (qui n’a pas rêvé de découvrir et étudier dans un nouveau pays ?). Tout d’abord, vous devez savoir qu’il est important de se renseigner sur le score demandé par l’université que vous souhaitez intégrer. Celui-ci vous permettra de fixer votre objectif à atteindre. De plus, faites attention au score demandé, mais surtout aux « underscores » ou sous totaux. En effet, certaines universités ne vous demanderont qu’un score général « overall » tandis que d’autres, en revanche exigeront un score minimum dans chaque section. Ce qui signifie que, même si votre score total est suffisant, vous ne serez pas accepté si vos scores dans certaines sections sont en dessous des scores minimums demandés.